Broderie danoise Hedebo

Les plus belles histoires sont celles que l'on brode

Origine de la broderie Hedebo


La broderie Hedebo est l'une des plus populaires de Scandinavie. Elle tire son nom des landes au sud de Copenhague (hede étant le mot désignant la lande et bo désignant vivre).

La broderie Hedebo est une broderie blanche d'un grand raffinement, mise en oeuvre, aux 18e et 19e siècles. Elle désigne des ouvrages à fils tirés et à points coupés.

Les Scandinaves garnissaient fièrement leurs vêtements et les trousseaux des jeunes filles de riches broderies ajourées. Ce travail artistique reste peu connu en dehors des pays de la Scandinavie. Les pièces étaient destinées à l'usage personnel et ne furent commercialisés que tardivement. Les ouvrages les plus anciens ornaient des serviettes de toilette, des taies d'oreiller, des cols et poignets pour vêtements féminins, les chemises de nuit et les chemises des futurs mariés.


Collet en broderie Hebedo

La broderie Hedebo naquit de la broderie traditionnelle à fils tirés, où l'on faisait l'usage de fils de laine de couleurs vives.

Vers les années 1760, les femmes de la lande commencèrent à broder sur des tissus de lin qu'elles avaient filé elles-mêmes à partir du lin qu'elles cultivaient. Elles décoraient avec des motifs floraux ou d'animaux inspirés des motifs sculptés des meubles, motifs brodés au point de chaînette. Le remplissage des motifs était exécutés par bandes géométriques de jours dans lequel les morceaux de fils de chaine ou de trame étaient soigneusement coupés et retirés à l'aiguille et ou le reste des fils était soit maintenu dans des barrettes au point de reprise ou au point de feston.


Taie d'oreiller en broderie Hebedo

Vers les années 1830, apparurent les véritables découpes qui remplacerent les simples fils tirés. Les motifs de fleurs devinrent plus fins et avaient un aspect plus libre que dans la broderie plus ancienne. La broderie Hedebo s'est embellie de cercles et de volutes au point de chaînette.

Vers 1840, la broderie Hedebo atteint son zénith de la perfection; les motifs ajourés présentent une plus grande variété de points, et le travail est, en outre, richement orné de guirlandes de fleurs en plumetis. La broderie de cette période est exquise, tant en ce qui concerne sa conception et son exécution.

La forme actuelle de la broderie hebedo apparut vers 1850 au moment où les commercants commencèrent à exporter la broderie vers l'Europe.

L'exécution des broderies de Hedebo nécessite une grande dextérité, mais on peut espérer la voir revivre, avec le goût pour le beau linge et les travaux artistiques de longue haleine.